10 étapes pour préparer la création de son site

Vous avez décidé de créer votre site internet mais vous ne savez pas par où commencer. Or maintenant que vous avez pris votre décision, vous voulez être opérationnel au plus vite. Cependant créer un site prend du temps car il vous faudra décider, chercher, rédiger, cerner vos objectifs… mais avec un peu d’ordre et de méthode, vous allez réfléchir de façon sereine et constructive et votre site verra très bientôt le jour. C’est parti !

10 étapes avant la création de son site Web

1         Choisir son nom de domaine

Un peu de vocabulaire pour commencer : un nom de domaine, c’est l’adresse du site comme monentreprise.fr ou bien 2caweb.com et l’extension correspond à la fin c’est-à-dire au .com, .fr ou .org …

A ce stade, 2 cas de figures :

  • ou bien vous avez déjà un nom de marque ou de société : dans ce cas, la question est de savoir si le nom de domaine avec l’extension souhaitée est disponible ou pas. Pour le savoir, il suffit de se rendre sur un site d’hébergeur comme OVH ou 1&1 …  et rentrer l’adresse voulue. Si elle est disponible, c’est parfait. Sinon, à vous de voir si vous acceptez une légère modification comme ajouter un tiret, enlever un petit mot, ajouter votre métier…
  • ou alors vous cherchez aussi le nom de votre entreprise : dans ce cas, votre recherche sera globale. Vous chercherez le nom de votre entreprise lié à un nom de domaine disponible. Pour le savoir, il suffit de suivre le process ci-dessus.

Dès que le nom de domaine libre est trouvé, je vous conseille de le réserver très vite : ce serait dommage qu’il ne soit plus disponible… Vous pouvez réserver plusieurs extensions, cela peut éviter qu’une personne indélicate vous fasse une concurrence peu loyale quand votre nom sera connu et bien ancré dans votre secteur. Avant de passer à cette réservation, lisez le point 2 et éventuellement, prenez l’hébergement avec le nom de domaine. Cela peut vous simplifier les choses !

Trouver son nom peut être long car ce n’est pas chose aisée. Dans ce cas, en parallèle de cette recherche, vous pouvez commencer à réfléchir aux questions suivantes : ce sera toujours du temps de gagner !

2  Choisir un prestataire ou décider de créer soi-même son site

Créer soi-même son site coûte moins cher, c’est évident, mais cela peut prendre un temps précieux et le résultat pourra être satisfaisant ou non. La question doit donc être mûrement réfléchie !

Si vous souhaitez faire vous-même votre site, il faudra décider du CMS à utiliser. Si l’expression CMS ne vous dit rien, lisez cet article. Ayez toujours à l’esprit que votre projet peut évoluer dans 6 mois, dans 1 an ou plus et la solution doit pouvoir être évolutive. Une fois ce choix fait, il faudra vous former et surtout consacrer un certain temps à créer votre site, le structurer, le remplir et le peaufiner pour que le résultat soit professionnel. Une solution pour gagner du temps et avoir un site pro : le coaching WordPress. Un professionnel vous accompagne pour vous faire gagner du temps et il vous apporte son expertises et ses conseils pour que votre site soit optimisé, sécurisé et bien référencé. Avec cette solution, vous apprenez aussi à gérer et faire évoluer votre site.

Si vous prenez un prestataire, c’est le moment d’en chercher un ou une. Demandez conseil autour de vous.

Même si vous déléguez ce travail, prenez quand même le temps de vous renseigner pour pouvoir faire un choix éclairé et bien comprendre ce que l’on vous propose : connaitre quels sont les différents moyens pour créer un site, leurs avantages et leurs inconvénients, savoir ce que vous voulez pouvoir gérer, choisir les contenus, …  

Le fait que vous ayez choisi de passer par un prestataire ne vous libère pas de la réflexion des points suivants : nul ne pourra penser à votre place à votre cible, à vos objectifs… Nul ne saura mieux que vous ce que vous voulez dire au monde !

3  Déterminer sa structure

Vous allez devoir réfléchir maintenant au contenu de votre site, sans entrer dans le détail : de quoi voulez-vous parler ? Si c’est un site professionnel, quelles sont les services ou les produits que vous vendez ? Pour un blog, quels seront les sujets ? Si vous présentez votre entreprise, allez-vous décrire chaque service ?

Listez ainsi toutes les pages dont vous avez besoin, sans oublier les pages « à propos » et « contact » ni la page obligatoire des mentions légales dont nous parlerons plus loin. Pour chaque page, notez les éléments que vous voulez y voir figurer.

Une fois toutes ces pages listées, déterminez la structure du site et son menu principal, c’est-à-dire les pages principales, les sous pages… Je parle de menu principal car il est possible, et même souhaitable dans les gros sites, d’avoir plusieurs types de menus que l’on place à des endroits différents. Par exemple, en haut de la page, la place est restreinte et on mettra les pages essentielles sur lesquelles on souhaite attirer les visiteurs. En revanche, en pied de page, on peut mettre le menu le plus large possible.

4  Déterminer la cible

Avant de commencer à rédiger le contenu, il est important de savoir à qui on s’adresse. Et cela, pour 2 raisons :

Le ton du site : vous ne vous adresserez pas de la même façon à des ados qu’à des quadra ou à des retraités. Vous ne vous adresserez pas non plus de la même façon à des mères de famille dans l’exercice de leurs fonctions ou dans leur « métier » de maman.

Leurs problématiques : votre site, pour être efficace, doit être utile : il doit répondre à un ou plusieurs problèmes de votre cible. C’est d’un intérêt marketing mais aussi humain : cela leur montre que vous vous intéressez à eux et que vous cherchez à les comprendre : vous aurez donc davantage d’impact sur eux.

Comment la déterminer ? Pensez à votre client idéal ! Précisez-le au maximum : est-ce une femme, un homme ? Quel est son âge ? Son métier ? où habite-t-il ? a-t-il une famille ? Si vous vous intéressez à un professionnel, quelle taille a sa structure ? Quelle est sa cible ? Quel est son activité ?…

crayon sur un cahier

5  Choisir ses fonctionnalités

Passons maintenant aux fonctionnalités de votre site : il s’agit de toutes les possibilités que vous pourrez offrir à vos visiteurs. Pour cela, il va falloir voir dans le futur. En effet, il faut garder en tête les possibles évolutions du site et les intégrer pour ne pas avoir à refaire votre site complétement dans quelques mois. Il n’est pas forcément nécessaire de les mettre en place tout de suite mais savoir qu’on en aura besoin permet de préparer l’évolution future.

Les possibilités dépendent beaucoup du secteur dans lequel vous travaillez mais je vous mets quand même une petite liste non exhaustive de fonctionnalités pour vous donner quelques idées

  • Un formulaire de contact avec éventuellement un dépôt de fichier
  • Une ou plusieurs adresses mail liées au site
  • Un blog
  • Une vente en ligne
  • Une newsletter
  • Un calendrier d’événement
  • Un espace membre avec inscription
  • Un site multilingue
  • Une FAQ
  • Des réservations de créneau horaire

Pour vous donner d’autres idées, allez regarder les sites de vos concurrents et trouvez de l’inspiration !

6  Penser aux mots-clés

Bien-sûr, vous pouvez ne pas y penser très tôt mais l’avantage de les lister en amont de la création, c’est que votre contenu sera davantage prêt pour le référencement naturel.

Listez vos mots-clés : un mot-clé, c’est ce qu’on tape dans un moteur de recherche : par exemple, si vous cherchez une librairie spécialisée en arts graphiques, vous pouvez taper « librairie arts graphiques ». Ce n’est donc pas forcément 1 mot mais cela peut être une suite de mot comme « librairie arts graphiques Suresnes » pour une librairie de Suresnes spécialisée en arts graphiques. Il faut un mot-clé par page, à chaque fois différent.

Vous les intégrerez, dans vos pages, de façon « naturelle » c’est-à-dire de façon subtile, sans lourdeur pour votre lecteur, en employant des déclinaisons : singulier/pluriel, féminin/masculin, synonyme, verbe/nom… et aussi avec des synonymes.

A ce stade, l’idée n’est pas de faire une étude complète sur le sujet mais, encore une fois, de préparer le futur !

7  Préparer ses textes

Maintenant le travail d’écriture commence : pour chaque page, préparez vos textes en intégrant, comme on l’a dit, vos mots-clés. Pensez à écrire des phrases courtes, avec des mots simples et adaptés à votre cible. Les paragraphes aussi doivent être courts et introduits par des sous-titres.

N’oubliez pas la page « à propos » qui vous présente, qui explique pourquoi vous en êtes là et ce qui vous anime. C’est une page à soigner particulièrement, même si vous n’avez pas envie de vous exhiber : c’est de cette façon que votre site sera moins impersonnel, c’est ainsi que vous augmenterez l’impact sur vos visiteurs qui auront envie de vous rencontrer.

8  Préparer ses images

Le web est un univers visuel : même si votre activité n’est pas visuelle, il va vous falloir trouver des images : photos, illustrations, motifs, … Là encore mettez des images vraiment personnelles, cela fera une différence dans l’impact sur vos visiteurs. Pourquoi pas une photo de vous dans l’exercice de vos fonctions, vos prospects pourront se projeter.

Puis préparez vos images ! Si vous avez Photoshop, enregistrez-les « pour le web ». Et, dans tous les cas, compressez-les, par exemple, en utilisant www.compressor.io puis nommez-les correctement : un nom de fichier évocateur, sans accent et sans espace.

Il vous faudra aussi un logo de bonne qualité : s’il est prêt, c’est parfait ; sinon, rapprochez-vous d’une(e) graphiste.

plumage de couleur violet et bleu

9  Penser aux couleurs

D’abord listez les couleurs que vous aimez et celles que vous n’aimez pas. On a tous des couleurs qui nous parlent davantage, d’autres qui nous rappellent un souvenir plus ou moins agréable… Sur votre propre site, vous devez vous-même vous sentir à l’aise et donc l’univers visuel doit vous correspondre. D’ailleurs vous y passerez peut-être du temps, alors autant que vous y soyez comme chez vous !

Mais on n’est pas tous designer dans l’âme ! On n’est pas tous, non plus, à l’affut des tendances actuelles de design ! Pas de souci : trouvez des sites inspirants, de votre thématique ou pas. Notez-les bien et notez ce que vous aimez particulièrement. Pour cette étape, l’idée est de pouvoir expliquer ce que vous aimez, si vous prenez un prestataire, ou bien de s’en inspirer si vous créez vous-même votre site.

10    Ne pas négliger la légalité

La loi impose, depuis un certain temps déjà, de publier ses mentions légales dans tous les cas, et aussi les conditions générales de ventes, si vous vendez quelque chose. La RGPD impose maintenant, entre autres choses, de publier sa politique de confidentialité et de demander le consentement éclairé quand on récupère des données d’un visiteur. L’idéal est de passer par un professionnel pour se protéger au maximum. Sinon renseignez-vous pour éviter les ennuis !

Vous avez suivi toutes ces étapes de préparation ? Bravo ! Il ne vous reste plus qu’à passer à la phase création : ou bien demander un devis ou bien commencer à créer ce site que vous avez mûrement réfléchi et que vous imaginez déjà.

Ensuite, vérifiez votre site avec cette checklist.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
ut at nunc luctus fringilla justo Donec Curabitur eleifend elit.